vendredi 23 décembre 2016

Lithium



naîtra en tombant sur le côté droit
et sur un sol à la 2ème minute et 3ème seconde du morceau éponyme,
d’une mère saoule de Nirvana
en ce 23 décembre d’une année sans grâce,
il aurait pu être beau.





( il est surtout pas fini ... )


jeudi 22 décembre 2016

Fleur de soufre



mettra du temps à sortir en ce 22 décembre
elle n’atteindra la lumière qu’à 16 h 25, presqu’à l’heure où elle n’est plus,
baignant dans le sang placentaire, elle gardera le goût du rouge.



mercredi 21 décembre 2016

cartes


ben oui, je fais pas grand-chose

je prépare mes cartes de voeux ...


samedi 17 décembre 2016

... les filles !!!

Brigitte
Anne
et Sylviane ... j'ai pas pu choisir la bonne photo, alors j'ai tout mis ...
Grand merci à vous 3 et Bonnes fêtes !!!





dimanche 11 décembre 2016

3 mots de plus ...


 il faut bien calmer un peu sa tête
et c’est difficile d'ordonner à l'intérieur quand on aime laisser ses portes grandes ouvertes sur la vie,
quand on aime que l’air circule et chatouille en petite brise chaude,
quand on aime que  tout s'échappe s'envole, virevolte et se mélange, se promène dans la tête parce que c'est bien de faire se rencontrer et se croiser les souvenirs avec ceux qu'on n'a pas et même qu'on ouvre ses fenêtres pour que des histoires et des rêves d'ailleurs viennent combler tous ces espaces, tous ces entre-deux, tous ces vides, sortes d'oublis mis à l'écart de la mémoire comme pour pas déranger.
C'est dans l'apesanteur de cette tête à l'envers où même Mary Poppins n'arrive à rien, qu'une petite fille peut croiser son ancien petit copain, un vieux monsieur maintenant et que cet effleurement érotique a valeur d'amour parce qu'elle n'en a plus.
Alice n'est pas seule et le lapin est mort depuis longtemps, reste l'émotion qui entoure son souvenir ... son souvenir.
pas envie de ranger,
trop peur que le gris du quotidien lave les couleurs de mon jardin d'Alice et que le Fado ne vienne remplacer ce Tango qui chaloupe mon coeur.

samedi 10 décembre 2016

3 petits mots ...



Cent à l’heure dans ma tête, bousculade d’idées, de gens, de mots et implosion des circuits, les connexions s’électrochoquent, s’explosent, se démultiplient et me pétillent des couleurs d’un feu d’artifice.
Les images se télescopent et se percutent, se cognent au bord de ma boîte crânienne, rebondissent pour venir s’esclaffer ventre à terre ruisselantes de couleurs.
ça claque en flamenco et en tambour du Bronx
ça déchaîne et m’enchaîne
une emprise qui me vampirise
… même pas mal !

vendredi 9 décembre 2016

pose de fin de semaine

j'ai besoin de recul pour savoir où j'en suis ...
donc, je m'arrête là

je vais vivre à ses côtés tout le weekend pour l'écouter et l'entendre
pour le sentir et le comprendre
et puis, on verra !


jeudi 8 décembre 2016

suite et der, 22h


dernières retouches de la journée
à demain



suite 17h


au fil des heures, se précise ma trace




suite mon crédo ( 15h )


et juste quelques traces
à suivre ...


mon crédo (jour 2, midi )


j'ai toujours aimé les oiseaux, étant petite je rapportais les oiseaux blessés ou très jeunes à la maison
plus tard
j'ai eu des perroquets, de magnifiques perroquets !
l'amazone front bleu qui vivait presqu'exclusivement sur mon épaule s'appelait 
(et s'appelle peut-être encore) Tichat ...

j'ai aimé cette période de ma vie







mercredi 7 décembre 2016